BLOC-NOTES : Novembre 2005.

Publié le par laure nguyen duy

Choix - Dans la vie, il faut savoir choisir entre ce que disent certains intérêts el la conscience. Nous avons étés quelques uns à faire le choix de la conscience.

Emotions (Gauth Touati) – On ne fera pas croire que le mémorable sanglot qui nous a saisis devant des scènes de cinéma n’est qu’un phénomène physiologique. On veut bien accepté que le cerveau sécrète de subtiles hormones mais, tout de même le sentiment que nous éprouvons à la vue qu’une étoile de cinéma était autre chose qu’une simple opération chimique.
Dans le mot émotion, il y a le mot motion, c'est-à-dire un mouvement. S’émouvoir revient à se mouvoir, si ce transport n’agit pas sur nous comme un frein et stoppe net chacune de nos initiatives. La peur doit nous pousser à agir et non nous pétrifier. Quant à la joie pourquoi ne pas en faire tout un plat, si ça nous chante !
Cela n’est pas toujours facile quand, depuis notre tendre enfance, on nous conseille justement de nous méfier de ces débordements. Car la bonne éducation veut que nous réprimions ces élans. Il faut être poli, discret. Aussi avons-nous sagement appris à ravaler nos larmes, à mettre notre langue dans notre poche et même à rire sous cape. Sachons aussi qu’homme et femme n’est pas vraiment égaux face aux émotions. D’un petit garçon qui pleure, on dit qu’il est en colère ; tandis qu’une petite fille qui pleure on dit qu’elle a du chagrin. Or, on nous assène depuis la nuit des temps que des petits garçons ça ne pleure pas. Voilà pourquoi, à l’âge d’adulte, beaucoup d’hommes pensent encore que montrer sa peine est une marque de faiblesse.
26/12/2005
La joie – C’est l’émotion qui propulse vers avant. La satisfaction provoquée par un évènement heureux, une réussite qui nous donne des ailes. Quand nous partageons avec autrui, elle est même une étape supplémentaire dans l’intimité Elle nous donne l’envie aller plus loin et grâce à elle, nous accomplissons les choses avec plus d’enthousiasme.
La colère – Contrairement à ce qu’on imagine, la colère est une émotion qui sert à réparer notre organisme et à rétablir une relation positive avec autrui. Autrement dit, c’est la capacité de dire à quelqu’un, sans violence, ce qui nous convient pas dans une relation.
 

Publié dans NOTES-TẠP GHI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article