Droit de l'homme : Un cadre de TF1 hostile à la loi Hadopi licencié.

Publié le par lolond

PARIS, 7 mai 2009 (AFP) - Un cadre de TF1, opposé à la loi Hadopi, a été licencié "suite à une dénonciation du ministère de la Culture", pour avoir critiqué ce projet de loi sur la protection des droits sur internet , affirme jeudi le quotidien Libération.

Jérôme Bourreau, 31 ans, était responsable du pôle innovation web de TF1 et a été licencié pour "divergence forte avec la stratégie" de TF1, écrit le journal qui a recueilli le témoignage de ce jeune cadre. Selon Libération, M. Bourreau qui habite le XVIIème arrondissement parisien a écrit, en février, à sa députée Françoise de Panafieu (UMP) depuis son adresse mail personnelle, pour dénoncer le projet de loi. "Le 4 mars, écrit le journal, il est convoqué par Arnaud Bosom", chargé des activités numériques de la Une, qui lui "lit le mail mot pour mot" et lui dit qu’il n’a "pas le droit d’avoir cette opinion". M. Bosom reconnaît que c’est le ministère de la Culture qui lui a transmis le mail adressé à Mme de Panafieu. Le 16 avril, M. Bourreau reçoit sa lettre de licenciement dont Libération a eu copie. "Cette correspondance nous est parvenue via le cabinet du ministre de la Culture qui l’a adressée le jour même à la société TF1", y lit-on. Il est reproché à M. Bourreau son hostilité au projet Hadopi considérée "comme un acte d’opposition à la stratégie du groupe TF1". Interrogé, le ministère de la Culture n’a pas souhaité réagir auprès de l’AFP. De son côté, TF1 n’a pas souhaité faire de commentaire.
Opinion de khanh-blog : Dire que en France on donne des leçons aux autres pour le droit de l'homme!!! Les leçons d'une crise économique ne profitent qu'une certain classe de gens (la plupart apatride). On n'est pas hostile au droit d'auteur mais vue des frasques de certains gens on se demande où est le part de la  culture & de l'art.

Publié dans NOTES-TẠP GHI

Commenter cet article