Petite poème d'un ami : Bảy bó / Sept gerbes.

Publié le par lolond

(extrait du blog "Terre Lointaine")
Bảy bó.

Họ bảo ta lên lão tuần nay,

Tuy hồn ta vẫn còn thơ ngây.
Thơ Tây, thơ ta, vần chưa cạn,
Rượu đế, cognac, chén đếch đầy.

Bảy bó, bút say quên giới hạn,
Trăm năm, tình dại cứ mơ mây.
Già trẻ đâu chỉ tại gân cốt,
Lớn nhỏ chỉ do cái lòng này.


Superman a aussi 70 ans.

 Sept gerbes*


Te voilà vénérable vieillard cette semaine, me dit-on,
Pourtant mon âme demeure si innocente dans le fond.
En français, en viêt, mes rimes ne sont point finies,
De saké, de cognac, ma tasse ne reste pas remplie.

À sept gerbes, ma plume ivre oublie ses limites,
Pour cent ans, mes folles amours rêvent toujours de suites.
Vieillesse ou jeunesse ne dépendent pas des tendons et des os,
Mais seulement d’un cœur petit ou gros.

 

* Gerbe : argot viêtnamien signifiant 10 années.

Publié dans ** ECRITS

Commenter cet article

Dông Phong 21/08/2010 15:53



Merci beaucoup Quang d'avoir bien voulu partager mon petit poème.


Bien amicalement.


Dông Phong